Conception et aménagement de locaux

Plusieurs ressources peuvent accompagner la conception et l’aménagement de locaux communautaires.

Différentes firmes appuient la réalisation et la rénovation d’espaces communautaires. Parmi la gamme de services professionnels disponibles, notons la réalisation d’étude de faisabilité ou de montages financiers, l’identification d’opportunités immobilières et la coordination des demandes de financement et des démarches réglementaires.

Les Groupes de ressources techniques se spécialisent dans le développement de logements communautaires, mais peuvent également accompagner la réalisation de locaux pour les organismes. Parmi les quatre GRT à Montréal, Bâtir son quartier est actif pour l’accompagnement de projets communautaires non résidentiels.

Rayside-Labossière a développé une expertise importante en matière de réalisation de projets communautaires non résidentiels. La firme a également accompagné un bon nombre de processus de quartier (le Plateau, Ville-Maire, Lachine, Centre-Sud, Ahuntsic, etc.) afin de documenter différents enjeux de développement urbain.

L’ŒUF a participé à la conception de plusieurs centres culturels et communautaires à Montréal.

En plus du volet international actif depuis 2007, Architecture sans frontières Québec (ASFQ) œuvre auprès des communautés québécoises, notamment pour renforcer la capacité des milieux urbains et des peuples autochtones afin de les doter d’infrastructures adéquates. Parmi les programmes qui peuvent appuyer les projets communautaires non résidentiels, Solidarité urbaine vise à créer des milieux au service du bien-être et de l’inclusion des personnes en situation d’itinérance. Par exemple, ASFQ a conçu un centre de jour au Square Cabot, au centre-ville de Montréal. Aussi, le programme Économie circulaire vise notamment à réutiliser des matériaux de construction pour les dévier du dépotoir et soutenir des projets communautaires. Les donateurs peuvent bénéficier d’un reçu de charité pour leur don de matériau, ce qui permet de rentabiliser les coûts associés au démantèlement d’un bâtiment. La rénovation du Bâtiment 7 (Arrondissement Le Sud-Ouest) a été soutenue en partie par ce programme.

Source : Programmes d’ASFQ

Entremise a pour mandat la conception et la gestion de projets d’occupations transitoires dans les espaces vacants ou sous-utilisés. Son engagement consiste à créer des milieux de vie collectifs grâce à une réappropriation de l’espace, qui tient compte de l’implication citoyenne, des besoins du milieu et du potentiel de valorisation patrimoniale et écologique.

Source : Site Web d'Entremise

Dans une perspective de formation, cet organisme vise l’insertion sociale et professionnelle de jeunes en difficulté. C’est dans un atelier d’Hochelaga que les stagiaires fabriquent du mobilier adapté aux CPE, aux centres d’hébergement ou pour aménager des bureaux d’organismes. Les meubles sont faits sur mesure et sont résistants. Une gamme de mobilier extérieur est également disponible.

Source : Site Web du boulot vers

La Maison de l’innovation sociale (MIS) cherche à promouvoir l’innovation sociale via le développement de projets. La MIS intervient au Québec auprès de différentes organisations citoyennes, institutionnelles, gouvernementales ou entrepreneuriales.

Le programme Innovateurs sociaux en résidence soutient les projets immobiliers de quartier. En identifiant un mandat et des livrables, l’équipe de la MIS accompagne le milieu pour concevoir une ou plusieurs étapes du projet en incubation. La démarche vise à agir en complémentarité avec les forces et l’expertise déjà présente dans le milieu, et la MIS favorise le maillage avec d’autres initiatives existantes. Son appui engage une rémunération et il se déploie autour d’un partenariat qui implique une innovation sociale, soit sur le plan du processus de création, soit sur le plan organisationnel du projet en démarrage.

Consulter la fiche d’un projet accompagné par la MIS à Montréal-Nord.

Source : Site Web de la Maison de l’innovation sociale